• Le droit d'asile coûteux, c'est maintenant

    Afflux de réfugiés, explosion des coûts en matière d'hébergement d'urgence : l'asile en France, 2ème pays d'accueil en Europe, est au bord de l'asphyxie. Les conclusions du Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques viennent d'être révélées dans les pages du quotidien Le Figaro. Elles sont alarmantes.
     

    Au rang des dossiers très sensibles pour la classe politique française figure le droit d'asile. L'accueil des réfugiés coûte de plus en plus cher notament par manque de place. En matière d'asile les coûts de prise en charge explosent d'après un rapport du Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques, un document révélé par le quotidien Le Figaro (à consulter ci-dessous).

    L'hébergement d'urgence coûte cher

    Les coûts prévisionnels notamment concernant l'hébergement d'urgence ont déjà été dépassés. La facture atteint les 90 millions d'euros et ce n'est pas tout. A celà s'ajoute l'aide temporaire d'attente accordée aux demandeurs, une consommation sans précédent de 180 milllions d'euros toujours selon ce document. « On peut dès lors estimer que le coût total de l'asile en 2014 va atteindre un montant de 666 millions d'euros », révèle ce rapport qui fait suite aux travaux de la mission sénatoriale Létard-Touraine, remis au ministère de l'Intérieur en novembre dernier.

    Des expulsions difficiles

    Autre dysfonctionnement la question délicate des déboutés : sur 45 000 personnes en 2013, 19 000 « obligations à quitter le territoire français » (OQTF) ont été prononcés. Les expulsions sont difficiles et on l'a vu notamment avec l'affaire de la jeune Kosovar Léonarda. Le projet de loi annoncé qui doit réformer le droit d'asile se fait attendre. L'une des pistes est de réduire les délais d'instruction des dossiers qui durent près de deux ans. Un projet est en cours de rédaction sur lequel le Premier Ministre Manuel Valls entend légiférer en juin prochain.
     

     
     
     
    « Le bling bling dans le rugby, c'est maintenantLes cireurs de chaussures, c'est maintenant »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :